Faire son pain : Par où commencer ?

Faire son pain est une affaire de temps et de précision qui nécessitera certainement de votre part un minimum de planification. Mais pas de quoi s’en faire, voici les quelques principes de bases qui vous permettront d’obtenir de bons résultats rapidement :

 

  • La gestion du temps. Votre pâte aura besoin de temps pour se développer. Inutile de la brusquer, il faut apprendre à suivre son rythme. Établir le nombre d’heures qui seront nécessaires à la réalisation de votre pain est donc très important, surtout si vous prévoyez le manger la journée même ! Mais bonne nouvelle : le temps est votre meilleur allié. Si vous avez de la difficulté à pétrir votre pâte ou à la façonner, laissez-la reposer durant environ 30 minutes, puis réessayez. Elle se sera détendue et elle sera beaucoup plus coopérative !

 

  • La pesée. Mesurer toujours vos ingrédients à l’aide d’une balance. Oubliez tasses et cuillères à mesurer. Pour obtenir une bonne pâte, vous devez commencer avec les bonnes quantités. La précision est donc de mise. Petits conseils : mélangez bien vos ingrédients secs ensemble et utiliser toujours de l’eau tiède.

 

  • La manipulation. Faire du pain ce n’est pas juste de la chimie, c’est aussi une affaire de « feeling ». Alors utilisez vos mains ! Cela vous permettra de vous familiariser avec la texture de la pâte.
    • Pour la manipuler aisément, mouillez vos mains régulièrement – ce qui l’empêchera de coller sur vos doigts. D’ailleurs, une des erreurs fréquemment commises lorsqu’on commence à faire du pain est de ne pas hydrater suffisamment notre pâte (ce qui résulte généralement en un pain à la mie très dense qui ne lèvera pas beaucoup).
    • Réhydrater graduellement la pâte à l’aide de vos mains durant le pétrissage est une bonne manière d’obtenir le parfait taux d’hydratation.

 

  • La Cuisson. Préparez-vous à avoir chaud ! Sauf exception, le pain se cuit à haute température (500 °F). L’utilisation d’une pierre à pizza est fortement conseillée. La pierre emmagasinera la chaleur et servira ainsi de régulateur. Pour que votre pâte puisse atteindre son plein potentiel d’élévation, elle aura besoin d’un environnement très humide en début de cuisson. Pour se faire, placez deux ou trois glaçons sur une plaque ou dans un ramequin et envoyez-les au four quelques minutes avant de cuire votre pain. Dernier petit truc : lorsque votre pain semble bien cuit, attendez encore cinq minutes avant de le sortir. Vous éviterez ainsi de vous retrouver avec un pain dont la mie centrale ne serait pas tout-à-fait cuite.

 

« La réalisation réside dans la pratique » - Bouddha

 

Et voilà, ne reste qu’à vous mettre à la tâche. Et si vous n’êtes pas satisfait de vos premiers pains maisons, alors tant pis faites en des croutons! Mais garder en tête qu’à chaque fois que vous mettrez les mains à la pâte, vous obtiendrez toujours de meilleurs résultats !

Voyez notre recette de base pour le pain par le chef boulanger Marc-André Cyr !

Guillaume Ganivet Boileau
Écrivez le premier commentaire...
Laisser un commentaire